Responsive image
Responsive image

AirDiag propose un service de tests BIOFILM complémentaires des tests Diagnostic conventionnels de susceptibilité des bactéries aux antibiotiques (qui ne détectent que le comportement planctonique).

Ces prestations de service seront effectuées par la société BioFilm Control qui met en œuvre les tests Antibiofilmogramme® et clinical BioFilm Ring Test®, destinés à un usage R&D.

Les bactéries se caractérisent par deux modes de vie radicalement différents : le mode planctonique et le mode sessile. Le premier correspond à une population bactérienne libre et isolée dans un environnement liquide. Un passage en mode sessile (biofilm) s’opère dès que la communauté bactérienne commence à se fixer sur un support solide et sécrète des substances pour former un biofilm.
Le passage en mode biofilm a fréquemment lieu chez la plupart des espèces selon une dynamique propre à chaque souche, définissant un caractère souvent relié à sa virulence et pouvant être modulé voire induit par le traitement antibiotique lui-même ou par d’autres situations de stress. Les biofilms sont connus pour être très résistants aux traitements antibiotiques et sont suspectés d’être en grande partie responsables des échecs thérapeutiques, des infections sur prothèse et sur matériel médical (cathéters veineux-centraux, chambres implantables, etc…).
La littérature indique qu’une fois installé, les peuvent être éradiqués par des doses antibiotiques de l’ordre 100 à 1000 supérieures aux doses usuelles prescrites, ce qui les rend non exploitables en antibiothérapie. Par contre, autour des doses thérapeutiques, des effets d’induction de comportement biofilm avec des conséquences sur la durée de rémission et/ou sur la récidive puis l’entrée en chronicité, et in fine sur le développement de résistances, sont bien documentées.

Pour répondre à ce besoin, la société BioFilm Control apporte des solutions technologiques nouvelles dérivées de sa technologie BioFilm Ring Test® pour des applications de diagnostic in vitro.

Antibiofilmogramme®

L’Antibiofilmogramme® mesure la capacité des antibiotiques à inhiber l’installation d’un biofilm à des doses thérapeutiques.

A ce jour, le paramètre le plus souvent utilisé pour évaluer l’effet d’un antibiotique est la valeur de la plus petite concentration en antibiotique nécessaire pour inhiber la croissance d'une bactérie (CMI). La CMI est mesurée par les antibiogrammes qui sont le système de diagnostic le plus largement utilisé pour déterminer le traitement antibiotique probabiliste est efficace mais qui doit faire face à certaines limites :

  • Le comportement biofilm des germes est non visible ;
  • L’hétérogénéité d’interprétations sensibilité / intermédiaire / résistance (S/I/R) entre pays rend les résultats difficilement exploitables dans certains cas ;
  • La révision régulière des concentrations critiques par l’EUCAST ou équivalent.

En conséquence, l’Antibiofilmogramme fait évoluer les tests pour prendre en compte ce caractère biofilm. A ce jour, c’est la seule technique « biofilm » industrialisable, automatisable, permettant d’apporter une information nouvelle sur le comportement biofilm (adhésion rapide, lente, intermittente...) avec la possibilité d’un gain de temps.

AVANTAGES TEST ANTIBIOFILMOGRAMME :

  • Résultats en moins de 6h après inoculation du test
  • Tests de 11 antibiotiques avec 8 concentrations par antibiotique soient 88 tests en simultanée
  • Mise en œuvre rapide et résultats fiables
  • Réalisation entièrement automatisée

Clinical BioFilm Ring Test®

BioFilm Control propose également le clinical Ring Test qui renseigne sur la capacité d’un pathogène à former un biofilm. Son principe : Mesurer l’adhésion d’une souche à un support inerte à différentes dilutions pour évaluer sa force d’adhésion comme facteur de virulence.

La souche est qualifiée comme fortement adhérente si quelle que soit sa dilution une adhésion est observée, inversement, une souche qui n’adhère pas au support dès les premières dilutions est qualifiée de faiblement adhérente

AVANTAGES TEST cBRT :

  • Résultats en 5h après inoculation du test, indication rapide sur la virulence de la souche.
  • 5 à 10 souches testées en simultanée
  • Mise en œuvre rapide et résultats fiables
  • Réalisation entièrement automatisée